Le stéréoscope des enfants

 

PolyoramaStereoscope"Stéréoscope des enfants", attribuée à Alexandre Quinet, lithographie en couleur, 1853 (collection J. Calvelo) 

 

PolyoramaStereoscopeDetailStéréoscope des enfants, polyorama panoptique, optique amusante, etc., 1853

 

Cette rare série, qui n'est pas signée, est traditionnellement attribuée à Alexandre Quinet, lithographe et inventeur de la chambre binoculaire, qui l'a vraisemblablement publiée en 1853. Sans doute avait-elle pour but de faire découvir les effets du stéréoscope aux jeunes personnes, autour de thématiques (animaux, jouets…) plus susceptibles de les intéresser que les vues de monuments qui étaient, à cette époque de photographie "lente", les premiers sujets des vues stéréoscopiques vendues aux adultes.

En dépit de la cacophonie graphique de cette image (du moins lorsqu'elle est observée en monoscopie, puisqu'elle devient beaucoup plus claire en stéréoscopie), on peut lire, sur les différents plans du polyèdre entourant le stéréoscope :

stéréoscope des enfants

polyorama panoptique / lorgnette enchantée

polyorama diagraphique / jeux pyriques

optique amusante / Paris

étrennes eidostrope / 1853

 

 

Polyorama1"Stéréoscope des enfants, polyorama panoptique, optique amusante", etc., A. Quinet, 1853 (collection J. Calvelo)

 

Series "Children's stereoscope ", attributed to Alexandre Quinet, color lithographs, 1853 (collection J. Calvelo)

This rare series, which is not signed, is traditionally attributed to Alexandre Quinet, lithographer and inventor of the binocular camera, who most probably published it in 1853. No doubt he had intended to show the effects of the stereoscope to youngsters around themes (animals, toys ...) more likely to be of interest to them than the views of the monuments that were, at that time of "slow" photography, the first subjects of stereoscopic views sold to adults.

Despite the "graphic cacophony" of this image (at least when viewed in monoscopy, as it becomes much clearer when watched in stereoscopy), we can read, on the various planes of the polyhedron surrounding the stereoscope:
stereoscope children
Polyorama panopticon / enchanted spyglass
Polyorama diagraphic / pyriques games
optical fun / Paris
Year gifts eidostrope / 1853

 

Polyorama2

Polyorama3"Stéréoscope des enfants, polyorama panoptique, optique amusante", etc., A. Quinet, 1853 (collection J. Calvelo)

 

 

Polyorama4"Stéréoscope des enfants, polyorama panoptique, optique amusante", etc., A. Quinet, 1853 (collection J. Calvelo)

 

Polyorama5"Stéréoscope des enfants, polyorama panoptique, optique amusante", etc., A. Quinet, 1853 (collection J. Calvelo)

 

Polyorama6"Stéréoscope des enfants, polyorama panoptique, optique amusante", etc., A. Quinet, 1853 (collection J. Calvelo)

 

Polyorama7"Stéréoscope des enfants, polyorama panoptique, optique amusante", etc., A. Quinet, 1853 (collection J. Calvelo)

 

 

Polyorama8"Stéréoscope des enfants, polyorama panoptique, optique amusante", etc., A. Quinet, 1853 (collection J. Calvelo)

 

Alexandre Quinet était avant tout un lithographe qui, avant de proposer, en 1853, la première chambre binoculaire (le Quinétoscope) permettant de prendre deux vues simultanées, s'était distingué par plusieurs prix pour les perfectionnements qu'il avait apportés à son art.

Les renseignements à son sujet sont rares (pour le moins !). Voici ce qu'une recherche assez cavalière m'a permis de collecter.

En 1831, la Société d'encouragement lui décerna, ainsi qu'à M. Roissy, une médaille de bronze pour ses lithographies en couleur.

En 1845, Quinet présente à l'Académie des sciences des épreuves lithographiques en couleur :

"M. Quinet présente des spécimens de coloriage lithographique obtenus au moyen d'un procédé qui lui est propre et qui lui permet d'obtenir une grande précision dans la juxtaposition ou la superposition de teintes nombreuses. Il joint à ces épreuves, qui ont été exécutées dans l'établissement de M. Lemercier, imprimeur-lithographe, à Paris, un plan de sa machine à repérer.

M. Quinet présente également des épreuves coloriées par la lithographie, au moyen d'un procédé différent, qu'il exploite en Angleterre, procédé dans lequel les couleurs, préalablement préparées, sont employées en poudre, ce qui rend possibles certains tons qu'on n'obtenait point par les méthodes ordinaires, et permet en outre d'imprimer plusieurs couleurs d'un seul coup de presse." (in Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des sciences, tome 20, 1845, Bachelier éditeur, Paris, p 305.)

 

Le 26 novembre 1847, l'opiniâtre Quinet dépose un brevet d'invention "pour une presse lithographique, système Quinet, simple et jumelle a simple et à double effet, imprimant une et deux pierres de différentes couleurs, ainsi que le recto et le verso, dans le même mouvement".

Alexandre Quinet was primarily a lithographer who, before proposing, in 1853, the first binocular camera (the Quinétoscope) to take two simultaneous views, was distinguished by several awards for the improvements he brought to his art.
The information about it is scarce (at least!). Here's what a rather cavalier research allowed me to collect.
In 1831, the Society awarded him encouragement, and Mr. Roissy, a bronze medal for his color lithographs.
In 1845, Quinet presented at the Academy of Sciences some colored lithographic proofs:
"Mr. Quinet present lithographic coloring specimens obtained through a process that is clean and that allows him to get him high accuracy in the juxtaposition or superposition of many colors. He joined to these tests, which were executed in the establishment of M. Lemercier, printer-lithographer, in Paris, a plan of his machine to spot.
Mr. Quinet also presents tests colored by lithography, using a different process he operates in England, in which process colors, previously prepared, are used in powder, making possible some shades impossible to obtain by ordinary methods, and also allows to print several colors all at once. "(in "Weekly Reports of the Meetings of the Academy of Sciences", Volume 20, 1845, Bachelier editor, Paris , p 305.)

On November 26, 1847, the obstinate Quinet filed a patent "for a lithographic press, Quinet System, simple and double with single and double effect, printing one and two stones of different colors, and the front and back in the same movement. "

 

 

Page d'accueil du blog - Home page :

Photographie 3D " primitive "

Vues stéréoscopiques anciennes (early stereoviews) * * 3D History - XIXe siècle

http://stereoscope.canalblog.com