04 janvier 2014

Les dessous de la crinoline • Crinoline : the "inside" story

  La bataille de la crinoline  The battle of the crinoline   Crinoline, vue anonyme (UK probablement) / British (?) stereoview (by J. Elliott ?), ca 1860. (Collection José Calvelo.) Vers 1855 environ, la bataille de la crinoline fait rage. Partisans et adversaires de l’accessoire s’affrontaient dans les revues et dans les conversations. Simple étape sans doute dans le conflit séculaire que se livrent tous ceux qui estiment avoir un droit de regard sur la toilette féminine (chacun d'entre nous, en somme ?). Cette... [Lire la suite]

03 janvier 2014

La clé des champs

La colonie agricole de MettrayHead for the hills (Le Mettray penal colony for young males)   Un photographe ne signant pas ses vues nous a laissé un petit "reportage" sur un établissement pénitentiaire installé à quelques kilomètres de Tours et conçu à l'origine selon des principes philanthropiques : il s'agissait pour ses initiateurs de mettre un terme à l'enfermement des enfants dans des cellules et de favoriser leur éducation par les travaux agricoles. La colonie pénitentiaire de Mettray en Indre-et-Loire fut créée en... [Lire la suite]
01 janvier 2014

La MISE EN SCENE en photographie • Early "staged photography"

 Early staged photography   On attribue parfois à des artistes contemporains l'invention de la mise en scène en photographie. Rien en ce domaine n'aurait été, dit-on, réalisé avant Duane Michals, Bernard Faucon, Sandy Skoglund ou Joel Peter Witkin, pour ne prendre que quelques exemples. En réinventant la roue, chaque jour au réveil, l'homme se donne une très confortable sensation de vigueur que le "petit noir" du matin ne pourra jamais émuler. (La vue stéréoscopique en haut de page a été produite vers 1858, probablement... [Lire la suite]
01 janvier 2014

Photographie, peinture, littérature : une trinité soudée

Photography, painting, litterature : a tight-knit trinity     Réaliste, la photo ? La photographie passe volontiers pour un art sans préméditation. Formée par la vertu de l'optique et de la chimie, l'image y semble destinée dès l'origine au rôle de "témoin assermenté" du réel : une fabrication automatique (une sorte de ready-made), sans intervention directe de la main de l'homme. Elle paraît ainsi solidement protégée des tripatouillages de la peinture. Ennemie des inventions et des favoritismes auxquels sont toujours... [Lire la suite]
31 décembre 2013

Un mariage sous Louis XV par Furne & Tournier, 1859

Comme je l'ai écrit dans un autre message : la suite intitulée Un Mariage sous Louis XV reprend le titre d'une comédie d'Alexandre Dumas publiée en 1841, soit presque vingt ans avant la publication de la série destinée au stéréoscope. Sans doute celle-ci ne rapporte-t-elle pas l'intrigue de la pièce et se contente-t-elle d'illustrer les étapes marquantes des épousailles au XVIIIe siècle, mais il serait inconséquent de supposer que l'œuvre d'un auteur de best-sellers tel que Dumas ait été sans conséquence sur le choix de leur... [Lire la suite]