07 août 2016

GWW - Autres Marines

George Washington Wilson, H.M.S Aboukir, Channel Fleet, ca 1860 (collection José Calvelo) Launched in 1848, HMS Aboukir was a 90-gun ship. Sold in 1877. George Washington Wilson, H.M.S Revenge, Flag-ship of the Channel Fleet, ca 1860 (collection José Calvelo) Launched in 1859, HMS Revenge was a 91-gun ship. Sold for breaking up in 1923. George Washington Wilson, The Victory, Flag Ship, Portsmouth Harbour, ca 1860 (collection José Calvelo) Launched in 1765, HMS Victory is a 104-gun ship, still in existence. See wikipedia :... [Lire la suite]

14 juin 2014

Matière à réflexion(s)

Matière à réflexion (Something to… reflect on) Couleurs… POUR le stéréoscope Constitués de couches transparentes extrêmement fines à indices de réfraction multiples, certains coquillages présentent la particularité d'être iridescents : leurs couleurs varient… soit avec l'angle d'incidence des rayons qui les éclairent, soit avec l'angle d'observation sous lequel ces animaux sont observés. Propriété remarquable qui ne pouvait pas laisser tous les photographes indifférents : le stéréoscope, justement, modifie, d'un œil à l'autre,... [Lire la suite]
22 janvier 2014

Notes sur les débuts de l'Instantanéité

Premiers instantanés en reliefNotes on early instantaneous photography « O temps ! suspends ton vol »   (Alphonse de Lamartine)   Les débuts de l'instantanéité en stéréoscopie provoquent une surprise, comme si c'était la toute première fois. Le vœu de Lamartine est exaucé, mais d’une manière très éloignée du véritable désir du poète. Ce dont ce dernier rêvait, c’était un temps suspendu mais vécu. Le temps de l’instantanéité photographique est un temps perdu mais longtemps observable. ... [Lire la suite]
Posté par in-memoriam à 23:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
21 janvier 2014

William Morris Grundy - Le chasseur d'intimité

(English translation at the bottom of this page, courtesy of Chris Brummy)   Les vues pastorales de William Grundy (1806-1859) sont parmi les plus intimistes qu'il soit possible de rencontrer dans l'image stéréoscopique "primitive". Et, surtout, elles le sont avec une persévérance qu'il serait difficile de rencontrer chez tout autre photographe de la même époque. Les images de Grundy sont particulièrement… silencieuses. Elles insinuent chez l'observateur, qu'il s'en aperçoive ou pas, le mutisme des paysans, des chasseurs... [Lire la suite]
Posté par in-memoriam à 02:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
10 janvier 2014

Premiers instantanés • Early "instantaneous" views

  L'instantanéité (expositions ne dépassant pas une fraction de seconde) est longtemps restée une utopie technique. Les photographes avaient beau se vanter – depuis les toutes premières années suivant l'annonce de Daguerre – avoir enfin découvert le moyen de saisir la figure humaine en un clin d'œil, aucun n'était capable de figer, sans un embarrassant flou de bougé, un homme en mouvement. Mais de quoi s'agit-il, lorsqu'on parle de photographie "instantanée" ? La Gazette des Beaux-Arts propose, en 1861, une formule que même... [Lire la suite]
04 janvier 2014

Les dessous de la crinoline • Crinoline : the "inside" story

  La bataille de la crinoline  The battle of the crinoline   Crinoline, vue anonyme (UK probablement) / British (?) stereoview (by J. Elliott ?), ca 1860. (Collection José Calvelo.) Vers 1855 environ, la bataille de la crinoline fait rage. Partisans et adversaires de l’accessoire s’affrontaient dans les revues et dans les conversations. Simple étape sans doute dans le conflit séculaire que se livrent tous ceux qui estiment avoir un droit de regard sur la toilette féminine (chacun d'entre nous, en somme ?). Cette... [Lire la suite]
01 janvier 2014

La MISE EN SCENE en photographie • Early "staged photography"

 Early staged photography   On attribue parfois à des artistes contemporains l'invention de la mise en scène en photographie. Rien en ce domaine n'aurait été, dit-on, réalisé avant Duane Michals, Bernard Faucon, Sandy Skoglund ou Joel Peter Witkin, pour ne prendre que quelques exemples. En réinventant la roue, chaque jour au réveil, l'homme se donne une très confortable sensation de vigueur que le "petit noir" du matin ne pourra jamais émuler. (La vue stéréoscopique en haut de page a été produite vers 1858, probablement... [Lire la suite]