01 février 2014

Une apologie de la crinoline • (((In praise of the crinoline)))

In praise of… the crinoline De la mode par Théophile Gautier (publié en 1858 à Paris, chez Poulet-Malassis.)   Pourquoi l'art du vêtement est-il abandonné tout entier au caprice des tailleurs et des couturières, dans une civilisation où l'habit est d'une grande importance, puisque, par suite des idées morales et du climat, le nu n'y paraît jamais ? Le vêtement, à l'époque moderne, est devenu pour l'homme une sorte de peau dont il ne se sépare sous aucun prétexte et qui lui adhère comme le pelage à un animal, à ce point... [Lire la suite]